TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 16 juillet 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

LISIEUX pendant le XIXe siècle (Esquisse sur l'histoire de)


Par l'abbé Goudier


Référence : 2904
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0371-9
Nombre de pages : 182
Première édition : 1911
Reliure : br.

Prix: 22.31€


     Entre 1789 et 1800, les multiples événements qui se produisirent en France apportèrent aussi bien des réformes d'une incontestable utilité que des troubles, des excès et des crimes affligeants. Lisieux vécut de nombreux bouleversements, les institutions qui régissaient la ville et la région disparaissant pour faire place à un nouvel ordre des choses. Les évêques, qui avaient si longtemps gouverné au temporel et au spirituel, furent supprimés par un décret du 12 juillet 1792 qui partageait le diocèse entre ceux de Bayeux, Évreux et Séez. Les exactions à l'encontre des édifices religieux, des biens de l'Église et parfois des sépultures furent nombreuses mais aucun massacre de masse ne fut à déplorer. La liberté et l'égalité accordées à tous les citoyens modifiant profondément la société, une nouvelle organisation devint nécessaire et fut l'œuvre du Directoire, du Consulat et surtout de l'Empire. Lisieux devint une sous-préfecture, bénéficiant d'une toute nouvelle administration et de la création de nouvelles institutions, à mesure que leur besoin se faisait sentir. Considérant « la nécessité de replacer la religion à la base de cette nouvelle société », Napoléon fit rouvrir les églises. Mais la loi de 1905 sur la séparation de l'Église et de l'État contraignit le diocèse de Bayeux et Lisieux à s'organiser pour l'entretien du culte, la subsistance de ses prêtres, le recrutement de son clergé et la création d'écoles libres. Parce que l'enseignement religieux fut interdit, un décret du 1er septembre 1908 ordonna la fermeture de la Providence et de l'école du Bon Pasteur ; le séminaire fut enlevé au diocèse et remplacé par deux écoles. Parallèlement, entre juin et octobre 1814, la ville eut à subir le passage des troupes prussiennes dont les saccages ne purent être réprimés par les autorités locales. Grâce à l'action de son maire, M. Fournet, Lisieux vit son commerce s'accroître considérablement au cours du XIXe siècle alors que l'activité industrielle s'étendait dans toute la contrée. Des établissements de bienfaisance, scientifiques et littéraires, des institutions judiciaires et commerciales, des associations amicales et mutualistes se créèrent, tandis que les progrès de l'agriculture permettaient l'expédition massive de produits normands en Angleterre comme à Paris.
© Micberth
     

20:57

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75