TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 23 août 2017

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

FARGES-LÈS-CHALON


Par Josette Giustiniani-Manvieu


Référence : 3452
Date édition : 2017
Format : 20 X 30
ISBN : 978-2-7586-0967-4
Nombre de pages : 218
Première édition : 1993
Reliure : br.

Prix: 35.00€


     La date et les circonstances de la fondation du bourg demeurent inconnues mais on observe que la construction du village ancien était « logique et raisonnée, dans ses rapports avec le groupe comme avec le sol ». Dans les cours des meix s'ouvrant sur la Grande Rue, on cultivait des légumes, des arbres fruitiers et du chanvre. Le territoire était partagé en deux juridictions : l'une appartenait au roi et avait pour juge un châtelain ; l'autre appartenait à l'évêque et son bailli jugeait les causes du temporel de l'évêché. Farges était une dépendance de Fontaines, jouissant des mêmes droits et des mêmes franchises. La paroisse de Farges était desservie par le curé de Fontaines. Elle possédait une église mais pas de cure, jusqu'à ce que les habitants décident d'en faire construire une, à leurs frais. Le 24 novembre 1625, un accord fut passé pour y installer un prêtre qui profiterait de tous les héritages dépendant de l'église et pour lequel les villageois devaient planter à leurs frais environ deux ouvrées, qu'il convenait de mettre en vigne. L'église, agrandie et restaurée à différentes époques, fut jugée trop petite par l'évêque d'Autun, lors de sa visite du 21 avril 1853. Comme elle présentait peu d'intérêt d'un point de vue artistique et qu'elle était mal placée par rapport à la voie publique, il fut décidé de la reconstruire entièrement, sur le même emplacement mais sur un axe perpendiculaire. Du XIVe au XVIe siècle, Farges faisait partie de la vingtaine de villages qui appartenaient au domaine de la Coutume de Bourgogne mais ne relevaient pas du duché. Ils portaient le nom de « terres royaulx ès mettes » et reconnaissaient pour seule autorité celle du roi de France et de ses officiers. Déjà protecteur des abbayes depuis le XIIe siècle, le roi de France s'empressa d'étendre son droit de régale à un droit de garde sur tous les domaines appartenant en propre aux évêques. Après le rattachement de la Bourgogne à la Couronne de France, l'autonomie des enclaves disparut progressivement, avant leur suppression en 1561. Après les ravages exercés par les protestants, le roi décida par un édit de janvier 1563 d'aliéner une partie des biens des gens d'Église. Cette contribution conduisit à la vente des villages de Fontaines et de Farges au baron de Rully, pour la somme de neuf mille livres. En 1569, les reîtres appelés au secours des calvinistes se présentèrent devant Chalon. Mais face à la défense énergique de la ville, une partie d'entre eux se dirigea vers les villages de Virey, Lessard, Fragnes et Farges qui furent saccagés et vers le château de Fontaines qui fut détruit.
© Micberth
     
Article(s) de presse :

Farges-lès-Chalon

00:40

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75