TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Samedi 24 juin 2017

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

BAYEUX (Contes populaires, préjugés, patois, proverbes, noms de lieux de l'arrondissement de)


Par Frédéric Pluquet


Référence : PBI16
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0599-7
Nombre de pages : 186
Première édition : 1834
Reliure : br.

Prix: 24.34€


     La plupart des contes populaires et des proverbes se réfèrent à des faits historiques ou à d'anciens usages. Á la fée qui lui permit de remporter la victoire sur un géant, qu'il épousa et qui lui apporta de grandes richesses, le seigneur d'Argouges (qui en réalité triompha d'un Allemand de très haute stature lors du siège de Bayeux par Henri Ier en 1106) promit de ne jamais prononcer le nom de la mort devant elle ; le pacte rompu, la belle revint toutes les nuits errer autour du manoir. Jeanne Bacon, fille de Roger Bacon, héroïne des habitants de Molley et des communes voisines, l'une des plus riches héritières de son siècle, enterrée à sa mort en 1376 dans le monastère de Saint-Évroult auquel elle avait fait de grandes donations, est à l'origine de nombreuses aventures chevaleresques ou merveilleuses. Le diable est fréquemment invoqué pour résoudre des difficultés qui paraissent insurmontables ou trop contraignantes. De temps immémorial, le chapitre de Bayeux était obligé, en réparation d'un méfait dont la nature est oubliée, d'envoyer tous les ans un chanoine à Rome pour y chanter l'épître de la haute messe de minuit. Quand vint le tour de Jean Patye, il s'en remit à Satan pour se délivrer de cette corvée à tout jamais, mais dut expier sa faute en marchant pieds nus et la corde au cou lors d'une procession générale. Le grimoire provoque toujours des effets épouvantables et parmi les papes, les cardinaux, les savants, les magistrats, nombreux sont ceux qui ont cru aux sorciers, justifiant ainsi la crédulité des habitants des campagnes. Les bons guérissent et lèvent les sorts, les mauvais donnent les maladies et gâtent les récoltes, mais la plupart ont fini sur le bûcher. Les fées sont, elles aussi, capables du meilleur comme du pire. La rue Saint-Quentin était jadis un chemin creux, couvert, tortueux et étroit. Vers minuit, une fée, la Dame d'Aprigny, en barrait le chemin, offrant sa main au passant : s'il l'acceptait, elle dansait quelques minutes sans proférer un mot ; s'il refusait, elle le lançait avec force dans les fossés environnants. Les superstitions, quant à elles, pouvaient entraîner les plus lâches cruautés : si l'on crevait les yeux d'un des petits d'une hirondelle, celle-ci allait chercher sur le bord de la mer une petite pierre avec laquelle elle lui rendait la vue ; celui qui était assez heureux pour retrouver cette pierre dans le nid, possédait un remède miraculeux.
© Micberth
     

07:25

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75