TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 26 juin 2017

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

Histoire anecdotique des métiers avant 1789


Par Henri Bouchot


Référence : FP001
Date édition : 2002
Format : 14 X 20
ISBN : 2-84373-146-1
Nombre de pages : 196
Première édition : 1892
Reliure : br.

Prix: 22.31€


     Du profane au plus averti, ce remarquable ouvrage de synthèse sur l'histoire des métiers saura séduire le lecteur par son exhaustivité, l'importance du nombre d'anecdotes significatives se rapportant aux activités essentielles de nos ancêtres, et la qualité des gravures anciennes l'illustrant. Les faits insolites liés aux corporations marchandes fourmillent, côtoyant les origines de celles-ci, ainsi que les différentes et parfois surprenantes réglementations rythmant leur évolution.
     Nous apprenons notamment qu'en 1553 fut édictée une ordonnance draconienne interdisant aux libraires la vente des livres étrangers et celle de tous les écrits ne figurant pas sur les catalogues de vente, toute infraction méritant la mort. En 1396, les officiers de Montpellier - dont l'Université faisait autorité en matière d'enseignement de la médecine - reçurent ordre de livrer une fois l'an le cadavre d'un criminel afin de permettre aux apprentis médecins de l'étudier. Au Moyen Age la dent d'un homme était une chose du plus haut prix, celui qui brisait une dent étant puni aussi rigoureusement que celui qui cassait le bras ? Dans les anciens temps certaine omelette faite d'oeufs frais et de petits papiers cabalistiques passait pour guérir la rage de dents. Au XIIIe siècle les redevances en fromages se payaient couramment. Au XVIIIe siècle l'on appelait « faire des fromages » un jeu qui chez les jeunes filles consistait à tourner quelques instants sur soi-même et à s'abaisser ensuite subitement pour faire bouffer la jupe et lui donner l'aspect d'un gros fromage rond. Sous Philippe-Auguste, la dimension des mailles pour les filets de pêche était déjà réglementée, afin de préserver l'abondance du poisson. Au XVIIe siècle les draps tissés à Abbeville devinrent, grâce à Colbert, préférés à ceux provenant d'Angleterre ou de Hollande. Au XIIIe siècle le travail des gantiers était au point respecté que l'on corrigeait les enfants qui se permettaient d'allonger et de tirer à chaque instant le bout de leurs gants. Nous devrions l'invention de l'horloge réglée et articulée au moine Gerbert d'Aurillac qui deviendra plus tard pape sous le nom de Sylvestre II.
     Cette « histoire anecdotique » comprend six chapitres : le premier est consacré aux métiers de luxe, des imagiers aux ménestrels, en passant par les joailliers, les écrivains et les libraires, le second évoque les métiers de relations, comme les médecins, les barbiers, les dentistes (avec le Grand Thomas, « opérateur du Roy » et le célèbre Fauchard, inventeur du plombage dentaire) et les domestiques, le troisième concerne l'alimentation, c'est-à-dire les boulangers, les bouchers, les épiciers... mais aussi les pâtissiers-oublieurs, les talemeliers, les blatiers, les fromagers et les taverniers, le quatrième est une nomenclature des métiers du vêtement : tisserands, tailleurs, gantiers, cordonniers, chapeliers, dentelliers, pelletiers et fourreurs ; dans le cinquième, l'auteur décrit les armuriers, les arquebusiers, les éperonniers, les horlogers, les forgerons, les fondeurs, les épingliers et les serruriers; enfin, dans le sixième, c'est le bâtiment qui est à l'honneur, avec les architectes, « maîtres de l'oeuvre », les maçons, les mortelliers et les plâtriers, sans oublier les charpentiers, les couvreurs, les charrons...
     Un ouvrage qui permet au lecteur contemporain de revivre des périodes clés pour le devenir industriel de notre pays et de retrouver, ou de découvrir, tous nos anciens métiers, dans ce qu'ils ont de surprenant, d'anecdotique et de vivant.© Micberth
     

14:05

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75