TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 19 août 2018

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

GENNEVILLIERS et le mont Valérien (Histoire de la presqu'île de)


Par J.-T. Roque de Fillol


Référence : 3058
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0537-9
Nombre de pages : 168
Première édition : 1889
Reliure : br.

Prix: 22.31€


     La plupart des centres agricoles, industriels et manufacturiers qui avoisinent Paris remontent à une époque où la religion des druides n'avait pas encore été étouffée par le polythéisme romain. Ce n'était sans doute que de très petits hameaux ou peut-être de simples stations de bateliers et de pêcheurs puisque l'immense ruche parisienne ne comptait guère que quelques misérables huttes de mariniers, des paillotes de bûcherons ou des refuges de chasseurs. La plus ancienne agglomération de la presqu'île est sans conteste celle de Nanterre qui fut de temps immémorial le chef-lieu de toute la contrée. La patrie de Geneviève, patronne de Paris et d'Asnières, a possédé des druidesses avant d'être dotée de rosières et, au Moyen Âge, son puits des miracles abreuva de pauvres hallucinés et d'illustres monomanes comme Henriette-Marie de France, la maréchale de Vitry, Louis XIII mais aussi les chevaux du marquis de Soubise. Le roi Dagobert, au VIIe siècle, fit donation, pour le salut de son âme, de son domaine de Puteaux à l'abbaye de Saint-Denis ; les habitants, comme tous ceux de la « Garenne-Saint-Denis » ainsi qu'était appelée la presqu'île de Gennevilliers à cette époque, durent attendre 1248 pour recouvrer partiellement leur indépendance. Au siècle de Louis XIV, le village de Puteaux était habité « par les gros manieurs d'argent et la fine fleur de l'aristocratie ». Puis, aux fêtes galantes et aux réjouissances mondaines succéda l'âpre besoin de la vie ; le bourg devint une cité ouvrière dont la principale industrie était la teinturerie. Longtemps les habitants de Puteaux durent se rendre à Suresnes, leur paroisse, un cierge à la main et un petit pain sous le bras, pour remplir leurs devoirs religieux. Henri IV y venait se délasser dans les bras de la Belle Gabrielle d'Estrées après ses parties de chasse dans la forêt de Saint-Germain, se délectant, dit-on, du petit vin suret. Parce qu'elle était presque exclusivement agricole, la commune de Gennevilliers, autrefois la plus peuplée de la presqu'île, est devenue la moins considérable de tout le canton. Le duc de Richelieu, maréchal de France et capitaine des chasses de la plaine de Gennevilliers, y fit construire une demeure sans grand luxe architectural mais dotée de cuisines fort spacieuses, le confort de la table étant sa passion dominante.
© Micberth
     

03:28

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75