TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Samedi 15 décembre 2018

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CLAMECY et l'évêché de Bethléem


Par le cdt René Surugue


Référence : 2999
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0473-0
Nombre de pages : 408
Première édition : 1925
Reliure : br.

Prix: 52.74€


     La « terre de Clamecy », propriété des évêques d'Auxerre qui l'affectèrent à une abbaye vers 635, fut érigée en paroisse, avant d'être accaparée par les comtes de Nevers, qui en firent le siège d'une châtellenie attribuée à un vicomte de leur famille. Au XIIe siècle, probablement en 1147, un des comtes fonda sur la rive droite de l'Yonne l'hôpital de Pantenor, destiné à l'hébergement des pèlerins malades revenant de Terre sainte, qui devint le siège de l'évêché in partibus de Bethléem et subsista jusqu'à la Révolution. Grâce à sa position à l'extrême nord du comté de Nevers et près des marches de la Bourgogne, la place forte de Clamecy avait une haute importance stratégique. Les comtes de Nevers firent donc de cette châtellenie un solide réduit défensif avec un puissant château fort entouré d'une deuxième enceinte, celle de la ville proprement dite, et y établirent un atelier monétaire. Comme tout le Nivernais, Clamecy subit les douloureuses conséquences de la guerre de Cent Ans, à l'éclosion de laquelle les comtes de Nevers et de Flandre contribuèrent, sollicités à la fois par les rois de France leurs suzerains, et par leurs sujets flamands, liés par leur commerce avec l'Angleterre. La ville fut rançonnée en avril 1360, alors que Marguerite de Brabant, à qui son mari, le comte Louis III, avait laissé la garde de la région, et offert à Edouard III la somme de 30 000 écus pour qu'il épargne « du pillage ses villes et châteaux du comté de Nevers ». En 1401, la cité fut occupée alternativement, à plusieurs reprises, par des bandes des deux clans dont les soldats se comportèrent en véritables soudards. Puis, en 1478, Louis XI, désireux de s'emparer de la Bourgogne à la mort de Charles le Téméraire, s'arrêta à Clamecy, à son retour de Donzy, visite au cours de laquelle il fut reçu à grands frais. La ville accueillit de nombreux personnages historiques et fut aussi le berceau d'hommes illustres. Jean Rouvet, d'abord, dont le lieu de naissance demeure source de différends, inventeur du flottage à bûches perdues, fut considéré comme le bienfaiteur de la ville ; Barreau, perruquier de Clamecy au temps de la Révolution, devenu sculpteur officiel, remplaça les croix et les emblèmes religieux par des statues représentant la Liberté, l'Amour ou le Sommeil, signant pompeusement ses œuvres « Praxitèle Barreau statuer » ; Romain Rolland, prix Nobel, qui expliquait sa neutralité lors de l'affaire Dreyfus ainsi : « Tout comprendre, ne rien haïr. L'artiste est la boussole qui, pendant la tempête, marque toujours le Nord. »
© Micberth
     

03:23

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75