TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 16 juillet 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CHAUDES-AIGUES (Essai sur). Les eaux minérales-thermales de cette ville


Par A. Chevallier


Référence : 0517
Date édition : 1990
Format : 14 X 20
ISBN : 2-87760-464-0
Nombre de pages : 104
Première édition : 1828
Reliure : br.

Prix: 16.23€


     « On peut y fonder avec avantage un établissement thermal qui serait très beau et présenterait un grand intérêt. Cet établissement serait digne de fixer l'attention de Votre Excellence, par les heureux résultats qui en découleraient pour cette partie de l'Auvergne », écrivait A. Chevalier, pharmacien et membre de l'Académie royale de médecine, en 1828. Son rapport très favorable à l'établissement de bains à Chaudes-Aigues, et aux bénéfices des eaux, marqua l'origine de la renommée de cette ville d'Auvergne.
Il évoque la réputation des eaux dès le Ve siècle; selon Sidoine Apolinaire, elles guérissaient très bien les phtisies et les affections du foie. On apprend que la ville était autrefois fortifiée, et qu'elle fut envahie puis incendiée par les protestants ; les Anglais y résidèrent.
A partir de 1792, l'administration des eaux tenue par M. Barbier-Dusargé fut fermée, et elles tombèrent en désuétude. Auparavant, il y avait 12 bains situés dans les maisons autour de la source du Par, et deux bains sur la grand-place, l'un destiné à l'usage des pauvres, l'autre aux religieux d'Aubrac.
On découvre l'extraordinaire système de canaux qui alimentait une grande partie de la ville en eau chaude : en 1789, l'administration locale apporta de grandes améliorations afin de pallier les vapeurs nauséabondes qui se dégageaient des rues. Mais, il fallut attendre 1816 pour que des canaux en pin permettent le chauffage des habitations.
L'auteur conclut en rapportant les témoignages de médecins sur la guérison de leurs malades grâce aux eaux de Chaudes-Aigues. Ce n'est pas sans un sourire que le lecteur apprendra, par exemple, que le maréchal-ferrant de Saint-Flour, souffrant d'une tumeur lymphatique d'un volume extraordinaire, put, après 14 douches, rentrer de Chaudes-Aigues à Saint-Flour à pied !
Un ouvrage, étonnant, émouvant aussi, puisqu'il est à l'origine de la renommée actuelle des eaux de Chaudes-Aigues.
© Micberth
     

21:15

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75