TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 23 août 2017

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

BLÉNEAU (Histoire de). La PUISAYE sous les maisons de Toucy et de Bar


Par Arthur de Vathaire de Guerchy


Référence : 3397
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0907-0
Nombre de pages : 246
Première édition : 1923-1926
Reliure : br.

Prix: 38.00€


     En améliorant les voies de communication, l'occupation de la Gaule par les Romains donna davantage d'importance au bourg de Bléneau qui était traversé par la route reliant Auxerre à Bourges. Le village dépendit du comté d'Auxerre sous les Carolingiens et jusque vers l'an mil. Lorsque la guerre de succession de Bourgogne éclata, la Puisaye fut partagée en grands fiefs et Bléneau, qui devint une châtellenie, fut rattaché au comté du Gâtinais ou de Montargis. Á cette époque probablement fut édifiée une enceinte polygonale flanquée de huit ou dix tours, englobant le château et l'église, et percée de trois portes. Au Moyen Âge, la Puisaye était une contrée favorisée par rapport à celles qui l'entouraient, bien qu'elles fussent plus riches et mieux cultivées. Le servage et la mainmorte y avaient en effet disparu dès la seconde moitié du XIIe siècle, grâce à la rapide extension de la charte de franchise de Lorris accordée par Louis VI le Gros, qui consacrait aux habitants leurs droits à la liberté personnelle, à la faculté de posséder et de transmettre leurs héritages, et à une bonne administration de la justice. En 1286, Philippe de Saint-Verain était seigneur de Bléneau et il le resta jusqu'à sa mort. La seigneurie passa ensuite à la famille de Courtenay. Gaspard de Courtenay ne prit pas part aux guerres civiles de son temps et il avait remis sa fortune en état lorsque, au mois d'octobre 1587, Bléneau subit les ravages de l'armée des huguenots. M. de Levenstein, quartier-maître des reîtres, avait été envoyé pour établir leur logis dans la petite ville mais les habitants, confiants en leur courage et en la force de leurs murailles, refusèrent de le laisser entrer. Gaspard de Courtenay refusa également de parlementer avec le baron de Dohna mais conscient de son infériorité, négocia avec les chefs protestants français. Les Allemands pénétrèrent donc dans la cité qu'ils ravagèrent, contrairement aux accords passés. Bléneau mit longtemps à se remettre de ces exactions. C'est probablement de cette époque que date la ruine des anciens remparts et la dissimulation de quatre-vingts pièces d'argent, enveloppées dans un linge, découvertes en 1849. Bléneau fut quelques années plus tard le théâtre d'une fameuse bataille durant la Fronde, avant de pouvoir jouir d'une certaine paix. Après avoir possédé la seigneurie pendant plus de quatre cents ans, la maison de Courtenay s'éteignit presque misérablement. Charles-Roger fut assassiné de deux coups de pistolet dans son lit, en 1730 et sa sœur Hélène vendit à François-Noël Haudry, en 1771, le domaine dans lequel elle résida peu.
© Micberth
     
Article(s) de presse :

LE JOURNAL DE GIEN
LA LIBERTE DE L'YONNE

00:30

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75