TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 26 mars 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

LA BERNERIE. Son histoire


Par Louis Gautier


Référence : 3311
Date édition : 2014
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0806-6
Nombre de pages : 86
Première édition : 1912
Reliure : br.

Prix: 13.00€


     Jusqu'à la fin du XIVe siècle, le pays de Retz fut dans une insécurité continuelle. Son histoire est liée à celle de la baie de Bourgneuf dont les changements influencèrent profondément le devenir de la région. Á cette époque, Bourgneuf était un port de commerce et un lieu de construction de bateaux. Des flottes très nombreuses affluaient en provenance de tous les points de l'Europe et surtout d'Allemagne du nord. Mais le fond de la baie se boucha et le havre fut fermé. Prigny et Les Moutiers perdirent aussi de leur prospérité au fil du temps, tandis que La Bernerie se développait pour s'emparer de la suprématie de ses trois aînées. La première preuve de l'existence du village date du XVe siècle, même s'il est probable que son origine soit plus ancienne. La légende raconte que le comte Pierre tomba follement amoureux de Yolande, demoiselle de Prigny. Éconduit, il enterra ses armes et devint le premier paysan qui habita la côte à l'emplacement actuel du bourg. De petites agglomérations se formèrent aux alentours et furent réunies sous le nom de « La Frairie des villages ». Au XVIe siècle apparurent les chattes dont la construction fit la fortune du pays. Ces grandes barques pontées avec trois mâts marchaient à la voile indifféremment dans un sens ou dans un autre, sans virer de bord. Pointus à l'arrière et à l'avant, ces petits bâtiments étaient dotés d'un gouvernail qui changeait d'extrémité à volonté. Ces embarcations se révélèrent particulièrement adaptées à la navigation très particulière sur les étiers. Au commencement du XIXe siècle, le village n'était pas très différent de celui du XVIIIe et même du XVIIe siècle. Il était seulement un peu plus grand et un peu plus riche. Il possédait une chapelle dédiée à la Sainte Vierge qui, dit-on, avait été élevée par deux marins revenus sains et saufs après un naufrage. Treize chattes vendaient pour 17 000 francs de poisson par an. Leur nombre diminua peu à peu et la dernière dut disparaître en 1868. Elles avaient donné aux jeunes gens du pays le goût de la marine. Ils partaient au long cours, s'enrichissaient et s'instruisaient ; revenus au pays, ils faisaient partie du conseil municipal des Moutiers et favorisaient leur village. Malgré les réclamations des Moutiers, le ministre des cultes et l'évêque consentirent à l'érection de La Bernerie en succursale de la paroisse en 1840. Vingt-trois ans plus tard, après de longs démêlés, elle devint commune, la préfecture, ennuyée par des discussions continuelles, ayant décrété la scission complète demandée par les Moutiers.
© Micberth
     
Feuille d'information :

Lire...

18:27

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75