TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 20 mai 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

AUXERRE (Histoire anecdotique des rues d')


Par Maximilien Quantin


Référence : 2854
Date édition : 2009
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0320-7
Nombre de pages : 270
Première édition : 1869-1870
Reliure : br.

Prix: 34.48€


     Grâce à son érudition, Maximilien Quantin entraîne le lecteur dans une visite de la ville où il précise pour chaque rue ou chaque monument, les faits historiques qui lui sont liés. Sa description de la cathédrale Saint-Étienne, notamment, permet à la fois d'apprécier l'architecture et les ornements de l'édifice, mais aussi de reconstituer son histoire à partir des hommes ou des événements qui l'ont modelée. Parmi toutes ces considérations historiques, il insère des anecdotes, toujours pittoresques, parfois drôles, touchantes ou encore macabres, qui redonnent vie aux lieux où elles se sont déroulées. Certaines sont liées à des personnages qui ont vécu à Auxerre, comme les émouvantes retrouvailles du maréchal Davout avec son ancien maître de collège. Elles mettent aussi en scène des écrivains, comme Rétif de la Bretonne, alors jeune apprenti typographe, qui parlait régulièrement philosophie avec un cordelier, « étrange moine, sorte de démon tentateur » qui exerça une influence très particulière sur son écriture. Jean-Jacques Rousseau trouva refuge quelques jours à Auxerre, jouant aux échecs au café Milon contre des adversaires qui ne connurent son identité qu'après son départ. D'autres lieux ont été le témoin d'événements dramatiques. Maintenant remplacé par un gracieux bassin, le pilori a vécu de sinistres moments. Les condamnés y étaient exposés « circulairement et méthodiquement aux regards de la foule », parfois roués ou brûlés voire exécutés. Maximilien Quantin raconte que l'approvisionnement en eau fut un souci pour les habitants et que les fontaines étaient devenues un indicateur très révélateur de la prospérité de la ville. La place Saint-Étienne est particulièrement féconde en souvenirs. C'est vraisemblablement là que se situait l'arbre auquel saint Germain faisait suspendre les têtes des bêtes fauves qu'il avait tuées à la chasse. Les évêques nouvellement intronisés y étaient portés par les quatre premiers barons du diocèse. On y tirait les feux de joie pour les grandes circonstances et on y élisait chaque année « l'abbé des fous ». Napoléon, lors des Cent Jours, y passa en revue sa vieille garde. Vêtu pour l'occasion d'une redingote grise et d'un chapeau propre, sentant venir la pluie et fidèle à son esprit soigneux et économe, il s'empressa de les échanger par des vêtements usagés.


© Micberth
     

07:21

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75