TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Vendredi 20 septembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

ARRAS (Les Places d'). Étude historique et archéologique sur la Grande-Place et la Petite-Place


Par Adolphe de Cardevacque


Référence : 2931
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0401-3
Nombre de pages : 484
Première édition : 1881
Reliure : br.

Prix: 60.85€


     Les deux places d'Arras, avec leurs maisons aux façades élégantes terminées par des pignons arrondis et soutenues par une longue suite d'arcades reposant sur des piliers en grès, présentent une architecture uniforme et, du fait de leur vaste étendue, un aspect monumental qui attire l'attention des visiteurs. Elles sont surtout étroitement liées à l'histoire de la ville. De temps immémorial, la Petite-Place a servi de marché pour l'approvisionnement de la cité, à une époque où la vie à l'extérieur était une habitude et en l'absence de boutiques disséminées dans tous les quartiers. À la fois point de réunion pour les affaires publiques et privées, centre de débit pour les marchandises, lieu d'exécution, théâtre des réjouissances et des émotions populaires, elle était en quelque sorte indispensable à l'existence d'Arras et en devint un des principaux ornements. La ville connut des jours de gloire industrielle et ses marchés et ses manufactures jouirent d'une réputation européenne. La Petite-Place accueillait un entrepôt des vins de France, pour les provinces du Nord, qui fut pendant longtemps une source de prospérité. La ville était alors si riche et si commerçante qu'il entrait chaque semaine dans ses murs au moins six cents pièces de vin. La place fut aussi le lieu de vente et de réunion des marchands de garance, dont la culture fut si importante dans l'Artois, au Moyen Âge. C'est là que s'annonçaient les règlements des magistrats, les ordonnances des comtes, les levées d'impôts. Les seigneurs y organisaient des joutes, accueillaient avec faste les hôtes de marque, édifiant à l'occasion des arcs de triomphe ou des portiques ; les saltimbanques en tout genre, les marchands de potions, les charlatans y établissaient leur baraque, leur théâtre ou leur boutique, si le religieux rentier de Saint-Vaast leur en donnait l'autorisation. Dès l'origine, la Grande-Place fut, quant à elle, le verger de l'abbaye. Elle fut convertie en lieu public au XIIe siècle et de grands tournois y étaient organisés, attirant une foule de curieux dont le nombre pouvait aller parfois jusqu'à cinquante mille. Charles Quint ordonna que des habitations y soient édifiées et y démontra toute sa puissance, intimidant les bourgeois partisans du prince de Condé et obtenant sous la menace et grâce à une fleur de lys imprimée au fer rouge, un serment de fidélité de la part des échevins et des principaux de la ville.
© Micberth
     

20:49

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75