TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Vendredi 28 juillet 2017

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

ALLIGNY-COSNE. Histoire de 1789 à 1820


Par Elie Jarreau


Référence : 3269
Date édition : 2013
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0761-8
Nombre de pages : 108
Première édition : 1928
Reliure : br.

Prix: 14.65€


     Chacun avait préparé à sa manière les élections municipales du dimanche qui suivit le jour de la Saint-Martin 1789 : les bourgeois par de nombreuses discussions avec les journaliers et les paysans ; les gens de château par quelques cadeaux, promesses et menaces ; le curé par des prônes appropriés. Si les esprits étaient échauffés et animés d'un grand désir de changement, rien, cependant, n'était modifié dans les habitudes sociales. Les citoyens actifs, c'est-à-dire ceux qui payaient en impôts au moins la valeur de trois journées de travail, élirent, dans l'église, Edme Chenal. Le curé Le Rasle entama une lutte contre les innovations et, en particulier, contre la municipalité, en refusant notamment de publier les décrets en chaire ou de retarder l'heure de la messe du 14 juillet pour faire de ce jour une fête à la fois civique et religieuse. Malgré la nomination de son ancien bras droit, Étienne Mabilat, en tant que procureur, ses « discours incendiaires et inconstitutionnels » et son refus de prêter le serment prescrit par le décret de l'Assemblée nationale pour les ecclésiastiques fonctionnaires, eurent raison de lui. Le Rasle révoqué quitta le village en s'emparant du registre de la fabrique, de soutanes d'enfants de chœur et de quelques autres objets, et fut remplacé par Jean-Baptiste Vaudry, curé de Saint-Père. Le nouveau prêtre se plaignit d'abord d'insultes en paroles et en chansons, et de comportements irrespectueux. Mais, enthousiaste face à la Révolution et convaincu, comme d'autres personnalités de la commune telles que Roussel, les Chenal et les Denoireterre, que l'avenir du pays dépendait des idées nouvelles, il fit bientôt partie des notables d'Alligny et prêta le serment des officiers publics de manière si solennelle qu'il transmit son ardeur aux fidèles qui répétèrent ses paroles en levant les bras au ciel. Il fut cependant plus réticent au mariage et consentit à convoler en justes noces seulement après avoir été arrêté. La Révolution procéda par étapes et sous la pression constante des événements, dans l'abolition des droits féodaux et des dîmes. Ce fut seulement le 17 juin 1792 que les droits perçus par les seigneurs sur les terres furent supprimés. Le troisième décadi de frimaire de l'an II, il fut ordonné de détruire tous les titres et papiers féodaux. Pendant qu'à Alligny, les pères brûlaient les titres des seigneurs, faisant table rase d'un passé de servitude et de misère, les fils aux armées poussaient bien au-delà des frontières et baïonnette au dos, les Prussiens que la noblesse française avait appelés à son secours.

© Micberth
     
Article(s) de presse :

LE RÉGIONAL DE COSNE

00:31

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75