TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 23 septembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

ALBERT. Notre-Dame de Brebières


Par le R.P. Letierce


Référence : 3394
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0902-5
Nombre de pages : 440
Première édition : 1874
Reliure : br.

Prix: 47.00€


     La ville d'Albert se dénommait autrefois Ancre. Vers la fin du Xe siècle, l'abbé Ingilart vendit la terre à Hugues Capet qui, pour la mettre à l'abri du pillage y fit construire un fort qui n'était sans doute qu'une grosse tour et qui fut plus tard protégé par une enceinte de larges murailles. Une ville se forma à l'ombre de la forteresse. La châtellenie appartint successivement aux plus puissantes familles du royaume, puis en 1620, Louis XIII donna le marquisat à Charles d'Albert, duc de Luynes, qui obtint par lettres patentes la substitution de l'ancien nom d'Ancre par son propre nom. La légende raconte qu'un berger, qui gardait son troupeau sur la terre de Brebières, fut exaspéré par l'attitude d'une de ses brebis qui s'attachait obstinément à une même touffe d'herbe qu'il frappa d'un coup de sa houlette. Il eut alors la surprise d'entendre une voix lui dire : « Arrête, berger, tu me blesses ! ». Creusant la terre, il découvrit la statue d'une Vierge Mère tenant son fils entre ses bras et qui portait au front la marque du coup qu'il lui avait porté. Il est admis que cette découverte est intervenue au plus tard dans la seconde moitié du XIIe siècle. La population entière vint régulièrement s'agenouiller devant la statue installée sur un trône provisoire, érigé à la hâte dans un bas-côté de l'église paroissiale Notre-Dame. Bientôt la dévotion franchit les limites de la ville et de ses faubourgs. On parlait de miracles opérés à Brebières, de guérisons et d'infirmes soudainement revenus à la santé. Durant la guerre de Cent Ans, les habitants de la Picardie si souvent pillée et dévastée, venaient demander à la Vierge que la paix mette un terme à leur misère. Les religieux du prieuré d'Ancre, chapelains du pèlerinage, les accueillaient, mais ils devaient parfois eux-mêmes trouver refuge et protection dans la forteresse. Le 2 mai 1727, par ordre de Mgr de Sabatier, la statue de Notre-Dame de Brebières fut transférée de la chapelle des Champs dans l'église paroissiale d'Albert. Reconstruite en des temps difficiles après la ruine de la cité en 1653 et aux frais d'une population dont l'incendie de 1660 avait achevé de consumer toutes les ressources, cette église ne présentait aucun caractère remarquable sauf, peut-être, son portail du midi élevé en 1705 par la munificence du comte de Toulouse, duc de Penthièvre, marquis d'Albert. Sous la Révolution, un honorable négociant, M. Scribe-Poly, premier agent de la commune, parvint à cacher la statue vénérée dans un tonneau dissimulé dans une fosse. Replacée dans son sanctuaire, la statue ne tarda pas à attirer de nouveaux pèlerins.
© Micberth
     

11:07

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75